Chirurgie Orthopédique et Traumatologie

Dr Kosmas Sidiropoulos

Surveillance après confection de plâtre

Tout malade sous plâtre ou résine doit être contrôlé et surveillé durant la période de son immobilisation. 
La coopération du patient, de son entourage et de l’infirmière est indispensable.
Un certain nombre de consignes à respecter doivent lui avoir été clairement expliquées :
 
  • Respecter le temps de séchage, soit 24 à 48 h selon l’épaisseur du plâtre, avant d’exercer toute sollicitation mécanique.
  • Ne pas mouiller ou immerger le plâtre ou la résine d’immobilisation.
  • Ne pas introduire de corps étranger sous le plâtre (vigilance chez les enfants)
  • Surélever le membre immobilisé, à hauteur du niveau du coeur les 3-4 premiers jours, pour réduire l’œdème.
  • Effectuer des contractions isométriques régulières et mobiliser les articulations laissées libres pour prévenir l’amyotrophie et les complications thromboemboliques. 
  • Sauf autre précision au patient si votre membre inférieur est immobilisé, l’appui n’est autorisé.
  • Elle est interdite la conduite automobile avec un plâtre.
  • Les douleurs à la mobilisation passive des doigts et des orteils, ainsi que l’impotence de la mobilisation active de celles-ci, doivent être impérativement et dans les meilleurs délais signalées au chirurgien.

Expertises, actes et symptômes

Dr Kosmas Sidiropoulos // Chirurgie Orthopédique et Traumatologie

  • +33 03 82 34 84 84
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

powered by ultravintage

trouve nous :