Chirurgie Orthopédique et Traumatologie

Dr Kosmas Sidiropoulos

Syndrome sous-Acromial et rupture de la coiffe

Syndrome Sous-Acromial et réparation de la rupture de la Coiffe des Rotateurs  

 

L’ Épaule humaine est l’articulation qui relie le tronc au membre supérieur.

Son rôle et la fonction de cette articulation très complexe est primordial à l'action, la création et l'expression de l'être humain et de son membre supérieur.

Le moignon de l'épaule humain est formée avec la participation des trois os:

la Clavicule et son extrémité externe,

par un os en forme de trigone: l’Omoplate

et par l’extrémité  supérieur de l’Humerus, 

à l’aide de la surface lisse articulaire de la tête et les deux tubérosités qui sont le lieu d’attachement de tendon de la coiffe des muscles rotateurs de l’épaule.

Ce tendon avec sa fonction primordiale pour les mouvements complexes surtout d’élévation et d’abduction du membre supérieur, 

coulisse sous l’éperon de l’omoplate qui lui donne sa forme caractéristique d’ épaulette: L’Acromion, dans un espace qui se nomme l’espace sous-acromial.

 

Le rétrécissement des dimension de l’espace Sous-Acromial se trouve à l’origine de différentes pathologies au niveau de l’articulation de l’épaule, 

groupées sous le nom du Syndrome de l’Espace Sous-Acromiale:

boursite,

tendinopathie de la coiffe, 

calcifications tendineuses, 

ruptures de la coiffe des rotateurs,  

arthropathie gléno-humérale.  

 

Une fracture,

L’osteophyte de l’acromion

L’arthrose de l’articulation acromio-claviculaire 

L’ascension de la tête humérale, 

peuvent se trouver à l’origine de ce rétrécissement et provoquer des difficultés aux différents mouvements au niveau de l épaule et des douleurs qui s’étendent de la région de la nuque et même jusque au coude.                 

 

Le traitement chirurgicale qui suit le traitement conservateur médicamenteux et la rééducation, 

se base à la libération de l’espace sous l’acromion:

Cette procédure chirurgicale s’appelle l’acromioplastie, 

En même temps le chirurgien répare les lésions provoques au tendon de la coiffe des rotateurs par suture et réinsertion.

 

La technique opératoire peut être totalement, ou partiellement  

(Mini-open) arthroscopique quand elle s’effectue via des petites incisions, 

ou classique, dite à ciel ouverte selon le degré des lésions constatées. 

  En cas de présence d'arthropathie acromioclaviculaire (atteinte de l'articulation entre la clavicule et l'acromion) une excision plus ou moins complète s'avère nécessaire en même temps.   

 L' immobilisation post-opératoire à l’aide d’un gillet de contention varie de 1-6 semaines post-opératoires selon la réinsertion ou pas de la coiffe de rotateurs.

 Le rôle de la rééducation et de la kinésithérapie post-opératoires est primordial pour un résultat optimal et s’effectue de façon progressive avec la participation active du patient aux exercices de auto-rééducation après cette première période d’immobilisation stricte.  

 L’atrophie et la disparition du tendon de la coiffe de rotateurs dans les situations les plus aggravées rend malheureusement sa réparation et son réinsertion très souvent impossible. 

 De même la négligence du syndrome sous acromial et le report du traitement peuvent aboutir à la destruction complète de l’articulation de l’épaule ou la pose d’une prothèse complète (PTE) est inévitable.        

 

 

 

 


Expertises, actes et symptômes

Dr Kosmas Sidiropoulos // Chirurgie Orthopédique et Traumatologie

  • +33 03 82 34 84 84
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

powered by ultravintage

trouve nous :